Libertadores : Barcelona sanctionné

Victorieux au Franzini, le Barcelona équatorien se retrouve désormais à devoir réaliser un exploit après avoir été sanctionné par la CONMEBOL.

banlomag

À quelques heures de son match retour face au Defensor Sporting, l’état d’esprit a changé à Guayaquil. Vainqueur 2-1 au Franzini, le club Torero s’est retrouvé sous la menace d’une réclamation déposée par la Violeta au sujet de Sebastián Pérez. Le milieu de terrain blessé à Boca puis parti au Mexique où il a très peu joué, est arrivé il y a quelques semaines à Guayaquil pour porter les couleurs du Barcelona. Seul souci, il n’était pas qualifié pour le match du second tour, faute d’être inscrit en temps et en heure, le Certificat de Transfert International (CTI) n’ayant pas été transmis dans les délais. Une faute que le président de Barcelona rejette sur la fédération équatorienne : « L’inscription des joueurs se fait via la FEF (Federación Ecuatoriana de Fútbol). La procédure veut qu’il faut entrer les documents jusqu’à 72 heures avant la date limite d’inscription à la compétition. Il est donc important d’avoir le CTI qui est arrivé mercredi midi dans le cas de Fidel Martínez, vendredi dans celui Sebastián Pérez. Soit un délai suffisant pour que ce dernier figure dans la liste des joueurs envoyée par la fédération ».

Reste que naturellement, la CONMEBOL a décidé de sanctionner le club équatorien en application du règlement. Si le club a décidé de faire appel, Barcelona se retrouve désormais avec une défaite 3-0 à remonter au Monumental de Guayaquil la nuit prochaine. Une mission qui s’annonce presqu’impossible, mais à laquelle le peuple torero veut croire.