Pari combiné, multiple ou simple : quel type de pari sportif choisir ?

À l’heure où la trêve internationale laisse place au retour des championnats, les amateurs de paris sportifs se posent la question de savoir quelle est la meilleure stratégie à adopter. Alors pari combiné, pari multiple ou pari simple : quel type de pari sportif choisir ?

Après les diverses Ligue des Nations, les barrages mondiaux et quelques amicaux de préparation à la Coupe du Monde 2022, les différents championnats du monde reprennent les uns après les autres. Avec le retour de la MLS, la reprise en Argentine, le Brésil et l’Uruguay qui ne se sont pas arrêtés, les amateurs de paris sportifs ont de quoi s’occuper. D’autant que des plateformes telles que PARIONS SPORT proposent toute une multitude de paris sur de nombreuses compétitions. Trois types de paris sont majoritairement les plus utilisés, s’ils fonctionnent différemment, ils s’adaptent aussi au type de parieur.

Le pari simple consiste à choisir un match et effectuer un pari sur celui-ci. Il s’adapte plus particulièrement au parieur débutant ou au parieur prudent qui peut ainsi focaliser son attention sur une seule rencontre, prendre le temps de l’analyser et correspond également à un risque réduit, le sort de la mise ne dépendant que d’une seule rencontre quand les autres types de paris ajoutent plus variables. 

Le pari combiné consiste, en revanche, à parier sur plusieurs rencontres (voire plusieurs disciplines sportives) avec une seule mise. Dans ce cas, la prise de risque augmente avec le nombre de pronostics réalisés mais le gain est plus important : plus vous ajoutez de matchs, plus vous multipliez les potentiels gains, mais plus vous prenez de risques, car il faut bien garder à l’esprit qu’un pari combiné n’est gagnant qu’à la condition que tous les paris placés bons.

Prenons un exemple pour bien mesurer la différence en termes de gains potentiels entre pari simple et pari combiné. Imaginez que vous souhaitez parier 30€ sur le prochain week-end MLS et notamment trois matchs prévus le week-end du 25 juin. Admettons que vous choisissiez le favori dans chaque rencontre.

Pour des paris simples et en pariant sur les favoris des différentes rencontres, vous aurez trois tickets à valider

Cincinnati – Orlando : Cincinnati à 2,10

Seattle – Kansas City : Seattle à 1,69

DC United – Nashville : DC United à 2,25

En misant 10€ par match, votre gain potentiel total est de : (10x2,10)+(10x1,69)+(10x2,25) soit 60,4€. Tout en sachant que vous pouvez aussi gagner sur un ou deux des trois paris.

Si vous décidez de faire un pari combiné, vous allez donc miser 30€ sur une seule prise de pari qui multiplie les cotes. Votre gain potentiel est donc de 30x(2,10x1,59x2,25) soit 30x7,51 ou 225,38€. Vous pouvez donc remporter près de quatre fois plus, mais il faudra que les trois résultats soient bons. Si un seul de vos paris est perdant, le combiné tout entier est donc perdant.

Il existe cependant un dernier type de pari : le pari multiple. Celui-ci se situe entre les deux cités précédemment car il consiste à valider un ticket combiné tout en offrant un droit à l’erreur. Car dans le pari multiple vous pourrez choisir le nombre de paris présents sur ce ticket à valider pour obtenir des gains. Par exemple, vous pourrez miser jusqu’à huit matchs et choisir un 4 sur 8. Cela signifiera que vous gagnerez lorsque quatre des huit paris seront validés (avec une cote calculée en fonction de ces matchs gagnants). Cette solution est sans doute celle à envisager une fois que l’on est passé du statut débutant à celui de parieur confirmé.